Maître Alain LACHKAR – spécialisé en Droit de la FAMILLE

Maître Lachkar pratique le droit de la famille depuis plus de 30 ans.
A votre écoute, il vous conseillera la solution la plus adaptée à vos besoins ainsi qu’à votre famille, pour défendre vos droits tant au travers d’une procédure amiable que dans le cadre d’un contentieux, dans ces moments difficiles de la vie que constituent une séparation (1) ou la perte d’un proche (2).


Fort d’une solide expérience, Maître Lachkar vous accompagne dans les domaines suivants:

Le recours à un avocat est obligatoire tant pour une procédure de divorce que pour une séparation de corps.
Depuis le 1er janvier 2005, il existe quatre types de divorce :

le divorce par consentement mutuel :
Il suppose que les deux époux soient d’accord à la fois sur le principe du divorce mais également l’intégralité des conséquences (garde des enfants et pension alimentaire, prestation compensatoire, répartition des biens communs…).

le divorce pour acceptation du principe de la rupture du mariage :
C’est le divorce qui sera choisi quand les conjoints sont d’accord sur le principe du divorce mais ne peuvent se mettre d’accord sur ses conséquences pour les enfants ou la liquidation du patrimoine (articles 233 et 234 du code civil)

le divorce pour faute :
Sa vocation est de répondre aux cas de fautes particulièrement graves, principalement lors de violences conjugales, d’injures, diffamations ou défaut de participation à la vie familiale.

Quant à la séparation de corps:

Elle tend à mettre fin à l’obligation de vie commune d’un couple marié. Le jugement de séparation de corps est prononcé dans les mêmes cas et les mêmes conditions que celui de divorce. Les procédures de séparation de corps sont identiques à celles du divorce et il peut s’agir d’une séparation par consentement mutuel, d’une séparation sur demande acceptée, d’une séparation pour faute ou d’une séparation pour rupture de la vie commune

Le cabinet est également compétent pour gérer les autres formes de rupture de la vie de couple comme la fin de l’union libre ou la fin d’un PACS.

A l’issue d’une succession, les héritiers, membres d’une même famille, peuvent être confrontés à des litiges.
Les conflits entre héritiers sont nombreux. Il peut s’agir :

  • Au cours de l’indivision successorale :
    la gestion des biens indivis peut se retrouver bloquée parce que l’un des héritiers refuse de donner son accord pour accomplir un acte au moment de la vente du bien indivis, d’une contestation de l’évaluation du bien, ou de l’attribution proposée dans le partage
  • d’un contentieux relatif à un contrat d’assurance vie
  • de la contestation d’un testament, d’une donation
  • du détournement d’un bien successoral

Spécialiste en droit successoral, Maître Lachkar vous apporte son expertise dans ce domaine complexe sur la procédure adaptée et intervient à vos côtés pour vous conseiller et vous représenter pour toute demande ou contestation en justice.

Avocat en Droit de la Famille

18 rue Duret, 75116 Paris
 contact@alainlachkar-avocat.com
  01 45 00 20 88